Yves Saint-Laurent aux Musées : une exposition à travers six musées de Paris

Pour fêter les 60 ans de la Maison de Haute-Couture Yves Saint-Laurent, la fondation éponyme a eu une idée renversante : proposer un parcours d’exposition en résonnance entre les créations du maître, et les oeuvres d’art qu’il a passionnément aimées, collectionnées, des oeuvres d’art qui l’ont inspiré.

Ainsi, du Musée d’Art Moderne au Palais de Tokyo, en passant par le Musée Picasso et bien sûr, le Centre Pompidou, six musées ouvraient leurs collections pour intégrer des robes haute-couture dessinées par Yves Saint-Laurent entre 1962 et 2002.
J’ai eu la chance de faire ces expositions en un week-end – oui, c’était intense, mais possible ! – alors je vous emmène!

Yves Saint-Laurent et l’Art

Yves Saint-Laurent était un artiste, un dessinateur et un couturier hors-pair qui savait comment rendrait un tissu rien qu’en le touchant. Et il se passionnait pour l’art, tous les arts. Avec son partenaire de toujours, Pierre Bergé, il partageait une collection incroyable de 733 oeuvres d’art, qui ont été vendues en février 2009, un an après sa mort.

L’art était une source d’inspiration intarissable pour Yves depuis toujours. Il disait même qu’il se serait consacré au théâtre, s’il n’y avait pas eu la mode !  Catherine Örmen consacre d’ailleurs à cette passion dévorante toute une section de son livre All About Yves dont je vous avais parlé à sa parution.

Saint-Laurent était d’abord un ami des artistes. Peintres, écrivains, comédiens, chanteurs, pas de différences pour le couturier. Nombreux d’entre eux, parmi lesquels Bernard Buffet et Andy Warhol lui ont d’ailleurs consacré des portraits. Il a travaillé étroitement avec d’autres, comme Claude Lalanne, l’artiste plasticienne qui est à l’origine des fabuleux bustes de la collection  haute-couture de l’automne 1969.

Robe-YSL-Claude-Lalanne-Buste-1969-dessin-Bulles-de-Mode-

De la robe Mondrian… à la robe Picasso !

Chaque collection à partir de 1965, celle de la robe Mondrian, comporte ainsi un hommage à un artiste.

Robe Mondrian Saint Laurent Alaïa

Ce sont ces modèles inspirés par l’art qui ont été exposés par la Fondation à la tête du Musée Yves Saint-Laurent dans les différents musées d’art de Paris, à proximité immédiate des œuvres auxquelles elles renvoient. Petite sélection 🙂

Parmi mes robes préférées de ce parcours insolite :

  • La robe Mondrian, qui a déjà fait l’objet d’une exposition au Musée Yves Saint-Laurent en 2019.
  • Le manteau africain
  • La robe Wesselmann (Pop Art)
  • La robe Matisse
  • La robe des Ballets Russes, avec des motifs rappelant Sonia Delaunay, dont je vous ai parlé sur Insta
Expo 60 ans Haute-Couture YSL
Pop art expo ART YSL
Hommage à Matisse Expo YSL Paris 60 ans

A propos de cette dernière, voici quelques informations complémentaires que j’avais déjà partagées avec vous sur Insta. Présentée en dominante orange ici, elle existe aussi en version rose violet. Yves Saint-Laurent crée cette robe en repensant au costume créé par Picasso pour les Ballets Russes de Diaghilev en 1917. La robe est en faille de soie moirée de Taroni, avec des applications brodées de satin de soie imprimé réalisées par Brossin de Méré. J’ai vu cette robe lors de l’exposition Harper’s Bazaar au Musée des Arts Décoratifs de Paris en 2020.

YSL ballets Russes Sonia Delaunay

Yves Saint-Laurent au Louvre !

Maintenant il faut que je vous parle de ma partie presque préférée…. Le segment d’exposition du Musée du Louvre, dans la galerie d’Apollon, qui est aussi… Celle des bijoux de la couronne !

Dans cette galerie incroyable du Musée du Louvre, on trouve habituellement des objets si précieux qu’ils ont parfois incarné le luxe d’une époque. On y trouve des parures couronnes et collier, bague et boucles d’oreilles royales et impériales, mais aussi une collection de vases et autres plats de la Renaissance, sans oublier les tables en marbre et autres pierres remarquables.

Caraco YSL broderie Lesage 1981

Les créations d’Yves Saint-Laurent choisies pour cette galerie reflètent la richesse des objets exposés. Jugez plutôt les broderies fabuleuses de cette veste !

C’était vraiment une très belle expo !